Cadre d’activité

Le titulaire du diplôme peut exercer son activité dans différents cadres :

  • Entité informatique interne à une organisation;
  • Société de conseils et services informatiques;
  • Société de conseil en technologies;
  • Editeur de logiciels informatiques.

Du fait de la diversité des environnements à prendre en compte (humains, technologiques, organisationnels, économiques et juridiques), il intervient dans des contextes de travail ouverts et évolutifs.

Ces contextes sont le lieu d’interactions permanentes, dans des conditions parfois marquées pas l’aléa et l’urgence et exigent de la part du titulaire du diplôme de faire preuve, dans l’ensemble de ses activités, de qualités relationnelles et comportementales :

  • Expression (écrite et orale), synthèse, écoute, reformulation et argumentation, afin de décrire avec rigueur les besoins exprimés et leurs réponses techniques, de conseiller les utilisateurs ou encore de les former ;
  • Disponibilité et résistance au stress pour résoudre les incidents, trouver des solutions techniques à des problèmes et assister les utilisateurs.

Il mobilise en permanence les outils qui relèvent des technologies de l’information et de communication et plus particulièrement celles liées à la production et à la fourniture des services en rapport avec son domaine d’expertise professionnelle.

Le titulaire du diplôme actualise ses connaissances et assure une veille technologique dans son domaine professionnel. Il analyse l’impact des évolutions de son contexte professionnel sur ses pratiques et identifie ses propres besoins de formation.

Son travail nécessite la maîtrise de la langue anglaise, notamment du lexique lié au domaine informatique, pour exploiter les ressources documentaires utiles à ses activités et échanger avec des interlocuteurs étrangers.

Critères de qualité des résultats attendus

En fonction des consignes reçues, le titulaire du diplôme est responsable de la production et de la fourniture de tout ou partie d’un service. Il participe directement à la qualité du service rendu en respectant les principes suivants :

  • Rigueur de la démarche, fiabilité des productions, efficacité des contrôles ;
  • Conformité aux normes et standards de qualité ;
  • Qualité de la communication écrite et orale avec les acteurs internes et externes ;
  • Fiabilité et pertinence des informations communiquées au supérieur hiérarchique ;
  • Fiabilité de l’alimentation des bases de données de configuration, de planification et de gestion du prestataire informatique ;
  • Contrôle et évaluation du bon déroulement de ses activités ;
  • Production et transmission d’informations pertinentes pour le bon déroulement des processus ;
  • Conformité du système informatique aux exigences de sécurité.